L’aide alimentaire à St-Henri - un soutien entre voisin-e-s!

4 juin 2020

L’aide alimentaire à St-Henri - un soutien entre voisin-e-s!

 

Saint-Henri (Montréal), 4 juin 2020 -- Bien avant que le gouvernement ne déclare l’urgence sanitaire en raison de la COVID-19, la population de St-Henri avait des problèmes d’accès aux aliments frais et abordables. Depuis le début de la crise, les besoins ont augmenté de façon exponentielle. Faute de ressources déjà en place pour répondre à ces besoins, les organismes communautaires membres de la table de quartier, la CDC Solidarité St-Henri, se sont très rapidement affairés à mettre en place des solutions collectives et à adapter leurs activités, voire même en créer des nouvelles. 

La situation actuelle est éprouvante pour un grand nombre de personnes et ces groupes le constatent chaque jour sur le terrain. La période de confinement que nous vivons a exacerbé les inégalités sociales, l’isolement et la détresse psychologique. Malgré les circonstances difficiles, nous avons choisi aujourd’hui de mettre l’accent sur la solidarité, la collaboration et l’entraide que nous voyons à l’œuvre depuis maintenant deux mois.

La Maison Benoît Labre, un centre de jour et d'accueil inconditionnel, est au coeur des mesures de dépannage alimentaire mises en place dans St-Henri. Alors que le gouvernement mettait « le Québec sur pause » à la mi-mars, les travailleurs, travailleuses et bénévoles de cet organisme ont installé un système d’assemblage et de distribution de plus de 200 paniers de denrées par semaine. La banque alimentaire s’ajoute aux activités régulières de l’organisme, et a été rendu possible entre autre avec le soutien de l’Église St-Zotique. Elle a doublé la taille de l’espace disponible à Benoît Labre, en plus de dépanner ici et là avec des dons de matériel. Les paniers pour les grandes familles sont bonifiés par des cartes cadeaux d’épicerie de 25$ financé par des dons. FAITES UN DON ICI.

Autour d’eux, plusieurs organisations comme le CÉDA, le CPE de la Dame, le CPE Paillasson et le Temple Gurdwara Guru Nanak Darbar, mettent la main à la pâte pour préparer des repas qui sont servis, entre autres, aux personnes en situation d’itinérance. 

Réponse rapide et innovateur du milieu communautaire

Un des premiers organismes à avoir repensé son fonctionnement pour contribuer aux mesures d’urgence en sécurité alimentaire mises en place dans le quartier a été le CÉDA. Ayant suspendu ses activités d’éducation populaire en raison du confinement, des employé-e-s se réunissent chaque semaine pour confectionner environ 200 sandwichs qui sont distribués par la Maison Benoit Labre. Ils prêtent aussi l’espace dans leurs frigos pour dépanner.

Au CPE de la Dame, l’idée d’offrir des repas est venue de la directrice Stéphanie St-Onge, qui aide son cuisinier à préparer chaque semaine 60 plats emballés individuellement et accompagnés d’une collation. Le CPE Paillasson, a emboîté le pas et prépare également 50 repas par semaine, que des bénévoles viennent chercher à l’extérieur pour éviter les contacts. Et il continue de préparer les repas même au milieu des préparations pour son réouverture!

De leur côté, les membres du temple Sikh Gurdwara Guru Nanak Darbar de LaSalle préparent hebdomadairement 225 repas pour la Maison Benoît Labre. La générosité du temple Sikh et des deux CPE soulage beaucoup l’équipe de travail et les bénévoles de l’organisme. De plus, les personnes qui le fréquentent apprécient grandement la qualité et la variété des repas préparés avec tant d’amour.

Les bénévoles - le coeur de toutes les actions

Pour mettre en oeuvre ses nouvelles activités en sécurité alimentaire, la Maison Benoît Labre compte sur l’aide précieuse d’une quarantaine de bénévoles, des résident-e-s ou des membres d’autres organismes communautaires, qui en sont pour la plupart à leur première expérience.  Ils et elles se chargent entre autre de l’assemblage et ensuite de la livraison des 200 paniers alimentaires, la récolte des repas et des dons de denrées et du matériel nécessaire à la réalisation des activités. « C’est du monde tellement généreux et motivé. Je suis impressionnée tous les jours par leur enthousiasme et leur dévouement. C’est grâce à eux si nous avons réussi à mettre tout ça en place si rapidement », confirme Andréane Désilets, directrice générale de la Maison Benoit Labre. L’arrondissement du Sud-Ouest et plusieurs organismes communautaires ont aussi fourni le soutien de plusieurs de ses employé-e-s, ce qui assure une continuité à certains postes clés. C’est notamment le cas de Jasmine, qui reçoit les appels à la banque alimentaire : « C’est vraiment touchant d’entendre à quel point les gens qui s’inscrivent pour un panier sont soulagés. Certaines personnes me rappellent juste pour dire merci! ». S’ajoute à cela, l’agence événementielle Lulu événements, qui a changé sa vocation pour mettre sur pied un service de livraison gratuit pour les personnes en isolement. Elle a recruté une 20aine de bénévoles qui livrent chaque semaine les 200 paniers alimentaires de la Maison Benoît Labre. 

Avec la collaboration de plus de 15 groupes, de nombreux-ses bénévoles et de partenaires et donateurs des secteurs public, privé et institutionnel, ce petit réseau d’aide alimentaire nécessite beaucoup de coordination pour assurer son fonctionnement. Il faut notamment savoir quel organisme a assez de place dans ses frigos pour entreposer les denrées jusqu’à leur distribution ou encore s’assurer que la distribution de boîtes à lunch par le YMCA Centre-Ville ne se fait pas en même temps que le service de repas chauds à la Maison Benoit Labre. C’est le travail que fait la cellule de crise en alimentation mise en place et soutenu par la CDC Solidarité St-Henri. Les quatres membres se réunissent une fois par semaine pour faire le point sur les nouveaux défis et apporter les ajustements nécessaires. 

Les bénévoles et les organismes communautaires de St-Henri peuvent être vraiment fièr-e-s de ce qu’ils ont mis sur pied en si peu de temps, et en des circonstances extraordinaires! St-Henri, c’est bien un quartier tissé serré!

 

Pour plus d’informations :

CDC Solidarité Saint-Henri

Sonja Engmann, organisatrice communautaire pour les dossiers alimentation
sonja@solidarite-sh.org
438 869 4881

Shannon Franssen, coordonnatrice
coordination@solidarite-sh.org​ 
514 730 1311

Maison Benoit Labre
info@benedictlabre.org
514 937 5973

 

Liste des contributions

Organismes communautaires et partenaires de la CDC Solidarité Saint-Henri porteurs des actions

  • Maison Benoit Labre
  • CÉDA
  • CPE Paillasson
  • CPE de la Dame
  • Temple Gurdwara Guru Nanak Darbar
  • Église St-Zotique

Bénévolat

  • LULU Événement
  • Groupe Facebook d’entraide de Saint-Henri et les résident-e-s de St-Henri
  • Centre Jeunesse Emploi Sud-Ouest
  • Travail de Rue/ Action Communautaire
  • POPIR Comité Logement
  • AlterHéros
  • Arrondissement du Sud-Ouest
  • SDC des Quartiers du Canal, et les commerces membres

Partenaires régionaux, commercial, financiers et autre

  • CIUSSS Centre-Sud de l’île de Montréal
  • Regroupement Partage
  • Moisson Montréal
  • Centraide
  • Arrondissement le Sud-Ouest
  • Caisse populaire Desjardins
  • Église St-Zotique
  • Cirka Gin
  • Rachelle Béry
  • Tablée des chefs
  • YMCA Centre-Ville