Notre histoire

25 ans d’histoire, ce qu’il faut retenir. L’histoire toute particulière de Solidarité Saint-Henri (SSH) nous raconte plusieurs choses importantes. Incorporée en 1987, la Table regroupait les quartiers de Saint-Henri et de la Petite Bourgogne. Les organismes de Saint-Henri ont cependant vu l’urgence de créer une organisation dans laquelle ils y trouvaient une reconnaissance identitaire. Ainsi, la Table cèdera la place à Solidarité St-Henri (SSH) en 1993. Les membres soulignent alors l’importance de consolider la concertation, la pertinence de maintenir les comités de travail et le besoin d’organiser des activités reliées à la «Lutte contre la pauvreté». Ainsi :
 

De 1994 à 1999, on s’organise et ouf…une personne à la coordination. On augmente la visibilité de l’organisme : parution du bulletin Sol St-Henri, Forum Jeunesse Sud-Ouest (1997), embauche d’une personne à la coordination, monte «Le Saint-Henri Show» (1998), événement médiatique majeur. 

 
De 1999 à 2001, on fait peau neuve et on se montre partout. SSH croule sous l’urgence de tous les dossiers qu’ils portent. On quitte alors les locaux partagés avec le POPIR pour aménager les locaux dans l’édifice du Centre Récréatif, Culturel et Sportif (CRCS) St-Zotique.  
 
De 2001 à 2004 : pas assez de dossiers…on en rajoute! Les dossiers se diversifient et deviennent de plus en plus complexes. Entre autres : le phénomène de pauvreté en croissance dans le quartier, les menaces environnementales, la perte de la qualité de vie, l’aménagement du territoire, les jeunes de St-Henri, les représentations.  
 
De 2004 à 2005 : on brasse la cabane à nouveau! On réitère la volonté de demeurer une table de concertation communautaire autonome et on modifie les règlements généraux quant aux catégories de membres. 
 
De 2005 à 2008 : la vie de quartier n’est pas un long fleuve tranquille. Les ressources de SSH sont largement mobilisées autour des projets de développement du quartier de l’arrondissement, SSH prend un virage plus «terrain» au comité Jeunes et continue ses luttes contre la pauvreté et l’exclusion sur plusieurs fronts.
 
De 2009 à 2013 : SSH s’est interrogée sur soi et son avenir. Ainsi, un diagnostic organisationnel a été entrepris avec la coopérative de travail Interface de septembre 2009 à mars 2010, ce qui amena à une restructuration des modes de fonctionnement, des orientations, ainsi que des règlements généraux. Les comités de travail poursuivent également leurs travaux sur une multitude d’enjeux, que ce soit en persévérance scolaire, en aménagement urbain et en sécurité alimentaire. Bref, de nombreux enjeux, mais surtout une belle mobilisation!
 
C’est certainement cet ancrage dans la communauté et la connaissance des besoins de la population qui a guidé SSH tout au long de son histoire. Au bout de plus de 25 ans d’existence, on comprend pourquoi SSH est impliqué dans beaucoup de dossiers dans Saint-Henri. SSH, c’est plus qu’une Table, ce sont les gens du milieu!