Les aînés et la gentrification

Catégorie(s) de babillard: 

  • Informations générales

Article très intéressant qui aborde entre autres la réalité de certains aînés de Saint-Henri. À lire!

 

Par Julien Simard le 21 novembre 2018

« Permettre à nos aînés de rester dans leur maison », scandait la CAQ lors de la dernière campagne électorale. « Créer des environnements sains, sécuritaires et accueillants dans sa communauté », proclame la plus récente politique québécoise en matière de vieillissement, Un Québec pour tous les âges (2018). « Améliorer la sécurité des personnes aînées dans l’espace public et dans leur résidence », annonce le Plan d’action municipal pour les personnes aînées 2018-2020 de la Ville de Montréal.

 

Récemment, plusieurs témoignages de locataires vieillissants rapportés par les médias démontrent que ces objectifs, bien que louables, n’ont que peu de portée dans les quartiers centraux montréalais, où la gentrification provoque bel et bien des déplacements forcés. Le 15 novembre dernier, on relatait entre autres les cas de Lucille, 87 ans et de Richard, 78 ans, qui devront quitter leur logement de Saint-Henri à Montréal. Le nouvel acheteur des immeubles qu’ils habitent, Hillpark Résidentiel, désire évidemment vider les logements pour les rénover et les remettre sur le marché à fort prix. Tout à fait normal dans une société capitaliste…

...

LA SUITE:

http://blogue.revuerelations.qc.ca/2018/11/21/la-gentrification-contre-l...